RON 2021

Carte du RON du CORDEM

Résultats du RON

BILAN DU RON 2021

Chouette épervière (ou Épervière boréale selon la référence) découverte par Bernard Lavoie lors du RON le 20 décembre.  Plusieurs observateurs  ont été l’admirer les journées suivantes. Photo magnifique de Marc Décary prise le 23 décembre.

La journée du RON s’est déroulée lundi 20 décembre. Nous avons été 32 braves participants répartis en 14 équipes pour couvrir 9 secteurs. Heureusement les conditions routières étaient bonnes.  Il y avait très peu d’accumulation de neige au sol ce qui a facilité les déplacements à pied.  Avec le télétravail et le début des vacances de Noël pour certains, la circulation était particulièrement faible pour une journée de semaine.

Le succès du RON repose sur la participation mais aussi sur les conditions climatiques. Un redoux lors des journées précédant le RON a permis de dégager un peu les plans d’eau. Les eaux calmes n’étaient donc qu’en partie gelées et les eaux vives étaient dégagées. La journée même du recensement était froide avec des températures de -12 C à – 8  C. Le vent était faible. Le ciel a été couvert la majeure partie de la journée. Nous avons eu droit à quelques percées de soleil dans l’avant-midi. Quelques flocons tombaient à la dernière heure de clarté.

Les conditions hivernales ont donc tardé à s’installer à la fin de l’automne, c’est peut-être ce qui explique en partie le bon résultat du recensement de cette année. Nous avons même battu notre record de l’an dernier d’une espèce, atteignant ainsi 47 espèces au total.

Faits saillants :

 

La journée du RON est un des évènements les plus stimulants de l’année. Il permet de dresser un bon aperçu des espèces présentes dans la région. Le recensement de cette année a permis d’ajouter 4 nouvelles espèces à l’historique de notre cercle QCMM pour arriver à 76 espèces accumulées au fil des onze années d’existence. Félicitations aux participants pour leurs belles mentions :

4 nouvelles espèces :

 

Moqueur polyglotte et Chouette épervière (secteur E par Ginette et Bernard Lavoie)

Martin-pêcheur d’Amérique  (secteur G par Doris Legault et Sylvie Laporte)

Grive solitaire (secteur H par Jonathan et Daniel Roy)

Espèces vues par une seule équipe

(Outre les nouvelles espèces déjà énumérées pour le cercle)

 

Pygargue à tête blanche (secteur B par Marc et Monique Décary)

Épervier brun (secteur A par Louise Charbonneau et Luc Laberge)

Faucon émerillon (secteur D par Nathalie Gendron et Sylvie Duchemin)

Plectrophane lapon (secteur D par Nathalie Gendron et Sylvie Duchemin)

Gélinotte huppée (secteur i Angèle Gosselin et Patrice Franche)

Goéland marin (secteur i par Angèle Gosselin et Patrice Franche)

Chouette rayée (secteur H par Josée Minville et Alain Larocque)

Bruant familier (secteur H par Alain Larocque et Josée Minville)

Nouvelles espèces pour certains secteurs

(Outre les nouvelles espèces déjà énumérées pour le cercle)

Bruant à gorge blanche et Dindon sauvage (secteur B)

Pie-grièche boréale (secteur I)

Grand-Duc d’Amérique (secteur H)

Bruant familier (secteur H)

Bruant chanteur (secteur G)

Espèces avec un nombre record :

Dindon sauvage (en expansion avec nouvelle mention pour secteur B, C, E)

Pic mineur

Pic chevelu

Grand Pic

Geai bleu

Merle d’Amérique,

Bruant à gorge blanche, Junco ardoisé.

Les peu fréquents:

Très peu de laridés ont été dénombrés du côté des Goélands argentés et Goélands marins.

En raison de la recrudescence des cas de COVID, la rencontre en fin de journée à l’école de la Sablière a été remplacée par un webinaire animé par Jonathan Roy. Une occasion privilégiée de partager nos observations et anecdotes de la journée. Un effort supplémentaire de la part de Jonathan, qui a fait une sortie après la compilation, a permis d’ajouter un Grand-duc d’Amérique pour totaliser 47 espèces! Félicitations à Jonathan, aux participants et aux responsables des secteurs qui ont fait de cette journée une réussite. La journée du RON est certes exigeante mais combien énergisante! Comme disait Félix Leclerc : repos fatigue et fatigue repose.

Nous souhaitons à nos membres de profiter des occasions de sortir observer la faune ailée, de participer aux sorties du CORDEM, aux futurs RON et aux Grands Défis.  Chaque moment passé à l’observation des oiseaux fait de nous de meilleurs observateurs.

Michelle Bélanger

6 janvier 2022