Technoparc de Montréal

Le Techno-Parc de Montréal est situé tout près de l’aéroport Pierre Elliot-Trudeau. Le site comprend des marais, des petits boisés avec une faune variée. Il est fréquent d’y rencontrer des espèces rares comme le petit blongios en été, la chouette lapone et la petite nyctale en hiver. 

Pour voir ce qui a été observé, cliquez sur le bouton suivant

techno-parc

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Parc Nature du bois de Liesse

Le Parc Nature du Bois de Liesse est un site prisé par les ornithologues depuis une bonne lurette.

Pour voir ce qui a été observé, cliquez sur le bouton suivant

bois de liesse

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Jardin Botanique de Montréal

Le Jardin Botanique de Montréal est situé à l’angle des rues Pie IX et Sherbrooke, près du Stade Olympique. Le site présente une variété d’écosystèmes qui nous permet en une seule visite de voir beaucoup d’espèces d’oiseaux. Par exemple, l’épervier de Cooper, le grand-duc d’Amérique, plusieurs variétés de parulines au printemps et à l’automne.

Pour voir ce qui a été observé, cliquez sur le bouton suivant

jardin botanique

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Parc de l’île Bizard

Le Parc de lîle Bizard peut-être atteint par l’île de Montréal et aussi par traversier à partir de Laval. (voir sur la carte plus bas ). Il y a un stationnement payant ( c’est géré par la Ville de Montréal qui «exploite bien» ses espaces verts. 

En traversant le marais vous y verrez facilement le héron vert, le troglodyte des marais, les grands aigrettes et beaucoup d’autres.

Pour voir ce qui a été observé, cliquez sur le bouton suivant

Parc de l'Île Bizard

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Cap St-Jacques

Le Parc Naturel du Cap St-Jacques est situé au bout de l’île de Montréal à l’ouest. C’est un parc très grand avec une plage au bout. 

Une colonie d’hirondelles à front blanc peut y être observée durant l’été, elle est sous les combles d’une grange près du stationnement ( payant évidemment ).

 

Pour voir ce qui a été observé, cliquez sur le bouton suivant

Cap St-Jacques

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Cimetière du Mont-Royal

Le Cimetière du Mont-Royal est situé tout au bout de la rue Mont-Royal qui se termine avec le chemin de la forêt et où il faut passer un portail pour avancer en automobile au travers des multiples sentiers. Les merles-bleus y nichent et le petit-duc maculé y a passé de multiples années toujours dans le même trou d’arbre.

Pour voir ce qui a été observé, cliquez sur le bouton suivant

Cimetière Mont-Royal

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Parc Summit du Mont-Royal

Le Parc Summit est situé au faîte du Mont-Royal au sud de l’Oratoire St-Joseph at entouré de résidences cossues de Westmount. C’est un petit boisé pas trop long à visiter et accueillant les parulines en migration au printemps. 

Pour voir ce qui a été observé, cliquez sur le bouton suivant

summit parc

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Anjou sur le lac

Site enchanteur longeant un ruisseau serpentant autour de maisons et d’un parc, nous y avons vu un viréo aux yeux blancs en novembre 2021 et dernièrement, un hibou moyen-duc. 

On y accède en stationnant le long du boulevard des galeries d’Anjou  et de la rue Bombardier. À droite sur  le Bd des Galeries d’Anjou à partir de  la rue Bombardier. On emprunte le sentier en vert qui mène au ruisseau ou un tracé le long de ce qui semble un lac jusqu’au parc en face de la Promenade des Riverains. Au printemps on risque d’y rencontrer plusieurs parulines et passereaux.

Pour voir ce qui a été vu récemment cliquez à droite

Anjou sur le lac

Utilisez les signes+ ou – pour visualiser sur la carte ci-dessous

Île de la Visitation

Près du pont Papineau, ce parc est situé le long de la rivière des prairies près d’une centrale de l’Hydro-Québec.

Goélands, Balbusard pêcheur, Sterne Pierre-Garin, Canard malard, Merle d’Amérique et passereaux de toutes sortes, comme le Carouge à épaulettes.

Pour voir ce qui a été vu sur ce site, cliquez sur le bouton eBird suivant:

Ile de la visitation

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –

Pointe aux prairies

La partie «ouest» du Parc de la Pointe aux prairies est rejoignable par le boulevard Gouin. Il y a un stationnement payant ( je devrais dire «chèr» rant ) et c’est dommage car les ornithologues y vont moins souvent qu’autrefois.

On y a déjà vu un Moucherolle vermillon , le Colibri à gorge rubis, la Paruline masquée et le Bruant des prés s’y tiennent régulièrement. 

Pour voir ce qui a été vu sur ce site, cliquez sur le bouton eBird suivant:

Pointe aux Prairies

Pour modifier la carte ci-dessous,  cliquez avec votre souris sur le + ou le –