Petite Nyctale

La petite nyctale est le plus petit strigidé du nord-est de l’Amérique. Elle est nocturne et est présente dans les forêts de feuillus et les forêts mixtes. Elle se cache souvent sous les couverts de thuya ou autres conifères. Longtemps présente au boisé Papineau et au Parc Naturel de la Pointe aux Prairies, elle continue de fasciner les ornithologues.

Aegolius acadicus L 20 cm E 43 cm P 80 g

Nyctale de Tengmalm

Plus rare que la petite nyctale, mais souvent présente en hiver dans le sud du Québec quand elle quitte son habitat de pessière•  pour se nourrir où il y a un peu plus de bouffe disponible, elle a la face marquée d’un V noir et des gouttes blanches dans le noir du front.

Aegolius funereus  L 25 cm E 53 cm P 135 g

 *Une pessière est une plantation ou une forêt naturelle peuplée d'épicéas (épinettes). 

Épervière boréale

L’épervière boréale est diurne et chasse en rase-mottes à la recherche de petits mammifères qu’elle accumule sur des branches ou au sol afin des les consommer plus tard. Rare dans nos régions, on ne la voit que l’hiver dans le sud du Québec comme le harfang des neiges et la chouette lapone.

Surnia ulula  L 41 cm E 71 cm P 320 g

Chouette rayée

La chouette rayée est le seul strigidé avec des yeux noirs. (L’effraie des clochers, qui est un tytonidé a également les yeux foncés). Nocturne, elle niche en forêt de feuillus, souvent en zone inondable. Elle se nourrit de petits mammifères et également d’amphibiens et d’insectes à l’occasion.

Strix varia  L 53 cm   E 107 cm  P 720 g

Harfang des neiges

Le harfang des neiges, emblème ornithologique du Québec, est présent au sud à chaque hiver maintenant, on n’a qu’à aller à St-Barthélemy pour en voir, les hivers où il se fait rare dans notre région. Le mâle adulte est tout blanc, alors que les femelles et les jeunes ont la livrée tachetée, À cause de la présence ( très peu visible ) de petites aigrettes comme les hiboux, on hésite à conclure que c’est une chouette ou un hibou.

 

Bubo scandiacus   L 58 cm   E 132 cm   P 1, 83 kg

Chouette lapone

La chouette lapone, visiteuse cyclique ( à peu près au 5 ans ) venant du grand nord, est le plus grand strigidé de l’Amérique du nord. Nocturne, mais elle chasse également le jour, elle a un «noeud papillon» noir et blanc sous le bec. Quelquefois son passage dans le sud est une vraie invasion, comme en 2004 où on en voyait partout, jusqu’à 5 dans le même champs.

Strix nebulosa   L 69 cm   E 132 cm   P 1,08 kg

 

Effraie des clochers

L’effraie des clochers n’est pas encore une espèce vue régulièrement au Québec ( il n’y a que 8 ou 9 mentions ) mais on croit qu’avec le réchauffement climatique il sera vu plus souvent comme les urubus et autres migrants. La face blanche en forme de coeur est une caractéristique pour l’identifier. Il y a 2 ans, une chouette effraie a été happée par une voiture au Québec et elle en est morte. Les autres mentions avaient été faites  en 1926, 1931, 1932, 1967 et 1989 ou 1996 ). Ce n’est pas un strigidé de façon formelle ( il appartient aux tytonidés ). Son chant ou cri est vraiment horrifiant!

 

Tyto alba  L 41 cm   E 107 cm    P 460 g

 

L’effraie photographié ici, l’a été en Arizona, en captivité. Il est présent là bas toute l’année.

Chevêche des terriers

La chevêche des terriers est un strigidé des champs cultivés ou steppes de l’ouest américain et également de Floride. Le spécimen illustré a d’ailleurs été photographié a Cape Corral, près de Fort Myers. Elle a été mentionnée à quelques reprises au Québec, probablement égarée.

 

Athene cunicularia   L  24cm  E 53 cm  P 155 g