Épervière boréale

Luc Laberge

L’épervière boréale est diurne et chasse en rase-mottes à la recherche de petits mammifères qu’elle accumule sur des branches ou au sol afin des les consommer plus tard. Rare dans nos régions, on ne la voit que l’hiver dans le sud du Québec comme le harfang des neiges et la chouette lapone.

Surnia ulula  L 41 cm E 71 cm P 320 g